Réaliser sa plomberie en per ou multicouche?

tuyaux plomberie

Utilisé depuis longtemps dans le chauffage et dans les installations de plomberie, le cuivre est un matériau solide qui a fait ses preuves. Seulement, depuis quelques années, il est délaissé; au détriment de certains autres matériaux composites comme le multicouche et le PER (polyéthylène réticulé). Que savoir sur ces deux matériaux ? Lequel choisir pour la réalisation de sa plomberie ?

Plomberies en PER : avantages et inconvénients

Le PER (ou encore appelé PEX) est utilisé pour les circuits d’eau chaude et froide sous la forme de tubes semi-rigides. Le PER, polyéthylène réticulé haute densité est un matériau non corrosif. Il est facile à utiliser et à mettre en œuvre. Il est idéal pour de longs raccordements et n’est pas conducteur de bruits. Lorsqu’il est utilisé sur le chantier, il attire peu d’attention des voleurs et il est vendu à un coût réduit sur le marché. En outre, le PER est un matériau durable et qui ne présente pas d’entartrage. Il est aussi facile à entretenir. Cependant, le PER se dilate vite à une haute température, ce qui ne lui fait pas une bonne publicité. Non seulement le prix de ses raccords est élevé sur le marché lorsqu’il est utilisé, il n’est pas aisé d’obtenir une linéarité. Le PER est aussi très sensible aux rayons UV. Néanmoins, c’est un matériau utilisé et qui gagne du terrain sur le marché de la plomberie.

Plomberies en multicouche : avantages et inconvénients

Le multicouche est une combinaison d’un tube d’aluminium et deux couches de PER. De nombreux fabricants ajoutent des couches de protection à l’assemblage. Sur le marché, vous trouverez les multicouches sous forme de barres rigides, en rouleaux, pré-gainés, etc. En plus d’avoir toutes les vertus du PER, la plomberie en multicouche est plusieurs fois plus résistantes aux températures élevées et aux UV. Ainsi, la plomberie multicouche ne s’endurcit pas dans le froid, est étanche à l’oxygène, ce qui lui permet de présenter d’excellentes performances anti-corrosives. Elle peut être utilisée pour les canalisations visibles en barres rigides. De plus, cet alliage se dilate 10 fois moins que le PER. Enfin, ce type de plomberie peut être cintré de manière naturelle à l’aide d’un ressort. Il ne présente pas d’inconvénients par rapport au PER à part que son prix est élevé sur le marché.

Que choisir entre PER et multicouche ?

Disponible sous plusieurs formes sur le marché, la plomberie multicouche est composée d’une barre d’aluminium, prise entre deux couches de PER, le tout assemblé par un collage. Il présente de nombreux avantages et constitue une très belle option. L’un des avantages est qu’elle peut être installée de manière apparente ou encastrée. Tandis que ce n’est pas possible de le faire avec le PER. En outre, c’est une plomberie rigide qui assure aux tuyauteries une stabilité et une résistance dans les conditions de pressions élevées. Pour un professionnel de la construction ou un plombier, choisir les multicouches serait une meilleure option. Même si le PER est doté de plusieurs qualités, il ne peut être comparé au multicouche qui le dépasse de loin. Même si la plomberie multicouche est vendue à un prix élevé, elle mérite l’investissement.